ça bouge dans la boulange !

Rêvons un peu d’un blé qui ne soit pas sélectionné en laboratoire pour être adapté aux machines, mais dans les champs, pour être adapté au milieu. De paysans libres de moudre leur blé, libres de vendre leur pain. D’écoles où l’on transmet les savoir-faire complexes de la boulangerie et de la meunerie. De conditions de travail qui n’aliènent pas les boulangers… Qu’il y ait autant de goûts de pains que de fournées ! Des gens se bagarrent pour faire exister ce rêve. Partons à leur rencontre.

Au sommaire du numéro 144 – Septembre 2019

1 / Edito : soutien au maire de Langouët / L’opération Linky lancée sur la base d’un conflit d’intérêts
3 /Marseille La bibliothèque de rue
4 / Suisse les femmes au cœur de la grève / Portrait vététiste et mécanicienne 
5 / Livre « Rêver, mais les pieds sur terre » / BD algues vertes / ma petite entreprise Christelle et la sobriété / cinéma Tënk 
12 /13 / Porfolio paysans des rues 
14 /15 / Actu Serres chauffées en bio : oui, mais très encadrées / Grrr-ondes ça grille plus que promis / Economistes garantir la baisse des retraites…
16 / 17 / Lorgnettes L’ État fait boire le bouillon aux paysans / À Madagascar, des écolos jouent aux colons
18 / L’atelier Opération zéro déchet ! / Au jardin / Couture & Compagnie / Le coin naturopathie 
19 / Le forum 
20 /21 Fiches pratiques Petit manuel de travail dans l’espace public / Construire un hôtel à insectes

DOSSIER 6 pages : ça bouge dans la boulange !